Avis des Risques

La négociation sur les marchés financiers est une activité lié à un niveau de risque élevé. Cet avis présente la liste des risques les plus répandues, bien que la liste ne soit pas exhaustive.

1. RISQUE MARGINAL LIÉ À LA NÉGOCIATION

1.1. Un changement infime du taux lors de l’utilisation d’un levier financier peut engendrer des bénéfices significatifs mais également des pertes, tout aussi significatives. Le Client est conscient qu’il a une chance de perdre tout ou partie des fonds investis en cas de changements désavantageux des taux de change, ou d’autres instruments utilisés.

1.2. La Société n’est pas responsable des pertes de clients subies à la suite d’un choix de stratégie de trading incorrect ou de sa méconnaissance des règles de gestion du capital.

2. RISQUES TECHNIQUES

2.1. Le client accepte le risque causé par le disfonctionnement du logiciel ou des installations de télécommunications ainsi que les risques liés à d’autres problèmes techniques.

2.2. La Société n’est pas responsable des pertes de clientèle avérées en raison du non-respect des instructions contenues dans le mode d’emploi du terminal client MetaTrader.

2.3. Le client accepte le risque d’exécuter des opérations de trading non planifiées dans le cas de la répétition d’un ordre avant que les derniers résultats de traitement de l’ordre précédent n’ait été reçu.

2.4. Le client doit conserver les mots de passe et s’assurer qu’aucun tiers n’ait accès au système de trading. Le client sera soumis à l’obligation de négociation, prise par lui/elle, d’une part, et par la société, d’autre part, exécutée en utilisant le mot de passe du client, même si le mot de passe a été utilisé par un tiers.

2.5. Le client est conscient que les informations librement dévoilées (envoyés par courrier électronique, messagerie instantanée) ne sont pas protégées contre l’accès non autorisés.

3. FORCE MAJEURE

3.1. La Société n’est pas responsable des pertes de clientèle averée pour cause de force majeure telles que: les actes de guerre, les attentats terroristes, les catastrophes naturelles, l’arrêt des opérations sur le marché financier, les interventions de change, les décisions gouvernementales, l’instabilité des marchés financiers entrainant une chute rapide de la liquidité, et d’autres changements importants dans les processus de fonctionnement d’agents tierces.