Banque du Canada (BdC)

La Banque du Canada est la banque centrale du Canada. Initialement formée comme une société privée par une loi du Parlement en 1935, la Banque du Canada est devenue un bras du gouvernement canadien en 1938. Elle est actuellement dirigée par Mark Carney (servant comme gouverneur depuis 2008). La Banque du Canada se réunit huit fois par an, et son siège social est à Ontario, Canada.

Structure de la BdC

La Banque du Canada est décrit comme une «société d’État», qui est détenue par le gouvernement, mais qui fonctionne indépendamment du gouvernement canadien.La Banque du Canada a un conseil d’administration composé du gouverneur, du premier sous-gouverneur et de 12 administrateurs indépendants qui ont un mandat de trois ans. La nomination du gouverneur et du premier sous-gouverneur est de la responsabilité du conseil d’administration. Le sous-ministre des Finances du Canada est un membre ex-officio du Conseil qui n’a pas le droit de vote. Le Conseil d’administration se compose du gouverneur, du premier sous-gouverneur et de quatre sous-gouverneurs. Le mandat du Conseil des gouverneurs de la Banque du Canada est de rendre toutes les décisions concernant la politique monétaire.

Fonctions de la BdC

La Banque du Canada a pour mandat principal de maintenir l’inflation dans la fourchette de 1-3%, ce qu’elle a réussi jusque là. En outre, la Banque du Canada agit également en tant que prêteur de dernier ressort comme un moyen de stabiliser le système bancaire au Canada. La Banque du Canada est également chargé de l’impression et de la distribution des billets de banque en dollars canadiens, ainsi que de contrôler l’offre de la monnaie canadienne. Elle détient également le pouvoir d’intervenir sur le marché des devises, mais seulement dans des circonstances extrêmes.

La Banque du Canada est chargée de maintenir la résilience des banques canadiennes dans le cadre de la période de crise économique mondiale jusqu’à ce jour.