Banque du Japon (BOJ)

La Banque centrale du Japon a été fondée en 1882. Elle est chargée de maintenir le système financier du pays et un développement économique stable.

Le ministère des finances surveille l’activité de la Banque. Elle nomme le président, contrôle les activités bancaires et donne des instructions et des ordres administratifs. L’une des principales tâches de la Banque est de réglementer la circulation de l’argent dans le pays. Dans l’histoire de la banque, on peut trouver des exemples où le président de la banque n’était pas d’accord pour rompre le cours de la monnaie sous aucun pretexte, même après une forte pression des fonctionnaires supérieurs considérant qu’il était de son devoir principal de garder la monnaie nationale et l’économie stable.

Comité politique de la Banque du Japon

Le Comité est l’organe suprême de direction de la banque, il a été formé en 1949. Il s’occupe des principaux aspects de l’activité de la banque tels que la fixation des taux d’actualisation, les factures, etc. Il y a un président à sa tête.

Le Comité Politique détermine les orientations politiques de la Banque du Japon, il comprend 7 membres, 5 d’entre eux représentant des banques régionales et les grands groupes industriels du Japon ont un droit de vote. Deux membres du comité sont les représentants du Conseil des ministres, le ministre des Finances et le président du département de planification économique, n’ont pas de droit de vote.

Conseil des gouverneurs

La vraie politique est formé par le conseil des gouverneurs qui tiennent des réunions tous les jours.

Le conseil d’administration comprend le président et le vice-président de la Banque du Japon nommés par le Conseil des ministres pour 5 ans et sept chefs d’entreprises qui sont nommés par le ministre des Finances après recommandation du président de la banque. Leur mandat dure 4 ans. L’un de ces gestionnaires est le représentant du Ministère des Finances et les six autres sont des cadres employés de banque.