Banque nationale suisse (BNS)

La Banque nationale suisse (BNS) est la banque centrale Suisse. Elle fut formée en 1907 et a la responsabilité principale de la BNS, de la politique monétaire et de l’impression des Confederatio Helvetica Franc (CHF) les billets de banque. La BNS a son siège à Berne et à Zurich.

Structure de la BNS

La Banque nationale suisse est actuellement dirigé par Thomas Jordan. La banque est en fait structurée comme une société avec une base d’actionnaires, dont les parts peuvent être négociées sur le marché boursier. La BNS est détenue par des particuliers (45%) et des établissements publics (55%). Il y a un conseil (Conseil d’administration) qui sert d’organe de gestion et de direction. Le conseil d’administration est composé de trois membres: le président (Thomas Jordan), le vice-président (Jean-Pierre Danthine) et un membre (Fritz Zurbrugg). En plus du board, le Conseil de la Banque supervise les opérations au jour le jour de la BNS. Les actionnaires se réunissent une fois par an (Avril) pour mener leurs assemblées générales annuelles. Les actionnaires ont une puissance importante et forment la moitié des membres du Conseil de banque.

Fonctions de la BNS

  • La politique monétaire est la tâche principale de la BNS. Elle s’y attèle en déterminant les taux d’intérêt et les taux de change du franc suisse par rapport à d’autres devises lorsque ceci est jugé opportun. Cela s’est reflété dans l’ancrage du taux de change minimum pour l’EURCHF mis en place par la banque, le 6 Septembre 2011 pour freiner la surévaluation du franc suisse.
  • L’impression et la distribution des billets de banque suisses en francs et le contrôle de l’approvisionnement de cette monnaie.
  • La gestion des réserves de devises suisses, ainsi que les réserves d’or officielles de la Suisse et de certains gouvernements étrangers.
  • La stabilisation du système financier Suisse.
  • La tenue de registres financiers des opérations du gouvernement suisse.
  • Banque du gouvernement Suisse et de ses institutions.