Balance commerciale

Le rapport de la balance commerciale en Australie (Rapport duCommerce international au regard des biens et des services)
Date de libération: Publié de manière mensuelle, environ 35 jours après la fin du mois en question
Heure de libération: À 20h30, heure de l’Est des Etats-Unis
Diffusé par: Australian Bureau of Statistics
Le rapport de la balance commerciale du Canada (Rapport International du Commerce de Marchandises)
Date de libération: Publié sur une base mensuelle, environ 35 jours après le mois en question
Heure de libération: À 08h30, heure de l’Est des Etats-Unis
Diffusé par: Statistics Canada
Le rapport de la Balance Commerciale des États-Unis (Rapport du Commerce International)
Date de libération: Publié sur une base mensuelle, environ 35 jours après la fin du mois en question
Heure de libération: À 20h30, Heure l’Est des Etats-Unis
Diffusé par: Bureau of Economic Analysis
Le rapport de la Balance Commerciale Chinoise
Date de libération: Habituellement publié chaque mois, environ 10 jours après la fin du mois en question
Diffusé par: Administration générale des douanes de Chine (ACJC)
Le rapport de la Balance Commerciale du Royaume-Uni (Rapport du compte courant de la balance des paiements)
Date de libération: Publié de manière trimestrielle, environ 85 jours après le trimestre en question
Heure de libération: À 05h30, heure de l’Est des Etats-Unis
Diffusé par: Office des Statistiques Nationales (ONS)
Le rapport de la Balance Commerciale de Nouvelle-Zélande (Rapport du Commerce Extérieur de Marchandises)
Date de libération: Publié sur une base mensuelle, environ 26 jours après la fin du mois en question
Heure de libération: À 17h45, heure de l’Est des Etats-Unis
Diffusé par: Statistics New Zealand


Le rapport de la Balance Commerciale est publiée dans plusieurs pays sur le calendrier économique forex. Les rapports de la balance commerciale les plus négociables sont ceux des Etats-Unis, de l’Australie, de la Chine, du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande et du Canada.

La balance commerciale correspond à la différence de la valeur entre les biens et services importés et exportés au cours du mois en question. Dans le jargon économique quotidien, elle est parfois appelée déficit commercial/surplus commercial, avec un déficit encouru si davantage de biens et de services ont été importés qu’exportés, et un excédent survenant si plus de biens et de services ont été exportés qu’importés.

Heure de libération

En Australie, il est annoncé par l’Australian Bureau of Statistics à 20h30 Heure de l’Est des Etats-Unis, environ 35 jours après la fin du mois sous revue. Les informations relatives à cette publication peuvent être vue sur le site web de l’ABS et sur les sites d’agences indépendantes comme Thomas Reuters et Bloomberg. Ce communiqué est aussi appelé Rapport du commerce international des biens et des services.

Au Canada, le rapport est également appelé Rapport du Commerce International de marchandises et est annoncé à 08h30, heure de l’Est des Etats-Unis, environ 35 jours après la fin du mois sous revue. Ce communiqué de nouvelles peut être consulté sur le site de l’agence de presse qui publie ce rapport sur le site de Statistics Canada ainsi que sur les sites web d’informations financières indépendantes.

Aux États-Unis, l’organisme responsable de ce communiqué (qui est aussi appelé rapport du Commerce international) est le Bureau of Economic Analysis. Les nouvelles peuvent être consultées sur le site mais également sur les sites web de nouvelles financières indépendantes tels que Thomas Reuters et Bloomberg. Le communiqué de nouvelles arrive à 08h30, heure de l’Est des Etats-Unis, 35 jours après la fin du mois sous revue. Selon les circonstances, l’annonce du rapport aux États-Unis et au Canada se produira en même temps. Lorsqu’ils vont dans des directions opposées, cela représente une bonne opportunité pour négocier la paire USDCAD en fonction de la direction et des présages pour chacune des différentes monnaies.

Une importance croissante est attribuée aux données la Balance commerciale de la Chine, qui sont annoncés par l’Administration générale des douanes de Chine (ACJC). Le communiqué est publié chaque mois autour du 10 du mois suivant, mais ce n’est généralement pas une date fixe et programmée. Le communiqué peut être consulté sur le site de l’ ACJC mais également sur les sites d’actualité financière indépendante. Cette annonce est sujette à des fuites avant l’annonce officielle. En raison du volume élevé des échanges commerciaux entre la Chine et l’Australie, la paire de devises la plus touchée est l’AUDUSD.

Au Royaume-Uni, cette nouvelle économique est connue sous le nom de Rapport de la Balance des paiements ou des comptes courants. Il est publié par le Bureau des Statistiques Nationales (ONS) sur une base trimestrielle environ 85 jours après la fin du trimestre sous revue. On pourra le consulter sur la page web de l’ONS qui couvre cet événement et le moment de la libération est fixé à 05h30.

En Nouvelle-Zélande, cette annonce est également connue sous le nom de rapport du Commerce Extérieur de marchandises. Il est publié chaque mois par Statistics New Zealand environ 26 jours après le mois sous revue, à 17h45 HNE.

Interprétation des données

Le Rapport de la Balance Commerciale dans tous les pays mentionnés ci-dessus est un communiqué à fort impact sur le marché. Il est donc négociable : un chiffre positif (situation de surplus) sera considéré comme positive pour les devises sous-jacentes et un chiffre négatif (situation de déficit) considéré comme négatif pour les devises sous-jacentes.

La demande pour les importations et les exportations est directement liée à la demande pour les devises locales ou étrangères. Un pays qui importe plus qu’il n’exporte doit dépenser plus d’argent en échangeant sa monnaie locale pour une devise étrangère afin de payer les importations. Cela crée plus d’offre de la monnaie locale et augmente la demande pour la monnaie étrangère, conduisant ainsi à une baisse de la valeur de la monnaie locale. D’autre part, un pays qui est exportateur net aura une plus grande demande de sa monnaie, que les acheteurs étrangers devront acheter pour acheter les exportations de la nation. La demande d’exportation entraînera également une augmentation de la production locale, créera des emplois et augmentera les prix des fabricants nationaux, ce qui va stimuler la valeur de la monnaie locale.

Dans le scénario chinois, un déficit commercial donnera effectivement un coup de pouce à la valeur du dollar australien, l’Australie est le plus grand partenaire commercial de la Chine dans la région Asie-Pacifique et si la Chine importe plus de produits en provenance d’Australie, ce sera positif pour l’AUD. Si la Chine est dans une situation de surplus, celle-ci sera négative pour l’AUD.