Coût Unitaire de la Main d’Oeuvre

Date de libération: Habituellement publié de manière trimestrielle
Diffusé par: Organisation de Coopération et de Développement Economique


Le coût unitaire de la main d’oeuvre (ULC) est une statistique du travail qui représente la somme d’argent nécessaire pour payer le personnel d’une entreprise afin de fabriquer une unité d’un produit de cette société. Il mesure la relation entre la productivité et le coût du travail utilisé dans la génération d’un résultat. Le Coût Unitaire du travail est également officieusement connu comme le taux d’inflation des salaires.

Même si les données couvrent les années depuis 1929, le dernier Système du Coût Unitaire de la Main d’Oeuvre et des indicateurs connexes, qui est ce qui produit les données visées en fonction des coûts unitaires de la main-d’œuvre, a été mis au point en 2007 par l’Organisation de coopération et de développement économique, et s’intéresse aux pays membres de l’OCDE (Australie, Norvège, Etats-Unis, Canada). Ce rapport détaille une série de coûts unitaires de main-d’œuvre déclarés annuellement et trimestriellement pour les secteurs économiques suivants:

  • Economie Globale
  • Industrie
  • Services Marchands
  • Secteur des Entreprises

Une méthode spécifique est utilisé dans le calcul des données afin d’uniformiser et de comparer les mesures des données entre les différents Etats membres de l’OCDE. Les données comprennent:

  • Les coûts annuels de main-d’œuvre unitaires
  • Le coût total du travail
  • L’emploi total au personnel
  • Le rapport de la part des revenus du travail
  • La production réelle et nominale
  • La productivité du travail
  • Une ventilation sectorielle des programmes de rémunération pour le personnel: la fabrication, la commercialisation, la construction, l’industrie, etc.

Heure de libération

Le coût unitaire de la main d’oeuvre est généralement publié sur une base trimestrielle par l’Organisation de Coopération et de Développement Economique. Les données peuvent être vus sur le site de l’OCDE ainsi que sur les sites web des agences financières indépendantes tels que Bloomberg, The Economist et Thomas Reuters.

Interprétation des données

Le Coûts Unitaire du Travail représente les données les plus directes des coûts du travail perçus par les employeurs de main-d’œuvre. Mesurer les coûts unitaires du travail d’un employeur de main-d’œuvre représente une fonction de la masse salariale (généralement des salaires horaires) et la vitesse à laquelle les employés sont en mesure de fabriquer une unité de leurs produits. Les coûts unitaires du travail sont également exprimés en termes de taux de croissance et sont à peu près égaux à la croissance des coûts salariaux moins la croissance de la productivité du personnel par unité de produit. Une augmentation des coûts unitaires du travail des entreprises dans une économie peut être bonne ou mauvaise pour la monnaie, selon sa relation à la productivité. Si les coûts salariaux unitaires augmentent beaucoup plus que toute augmentation de la productivité de la main-d’œuvre, cela aura un impact négatif sur la compétitivité des coûts de l’économie (même si la main-d’œuvre est heureuse en raison des salaires plus élevés), notamment si d’autres frais ne sont pas réduits pour compenser la hausse des coûts de la main-d’œuvre.

Conclusion

Lorsque les salaires augmentent plus vite que la productivité, cela conduit à l’inflation des salaires et il y aura une augmentation des prix à la consommation en raison de la hausse du pouvoir d’achat de la force de travail. Une faible inflation ne sera pas source de préoccupation dans les pays manufacturiers. En revanche, quant les coûts salariaux unitaires passent au-dessus de 5%, c’est une indication que les entreprises paient leurs employés plus pour les retenir, même lorsque les niveaux de productivité ont atteint un sommet. Il s’agit d’un problème dans les pays qui sont plus dépendants des ressources naturelles et ne peuvent pas sous-traiter la fabrication auprès de sources moins onéreuses pour réduire ces coûts de main-d’œuvre.