La masse monétaire M1, M2, M3

Date de libération: Habituellement libérée toutes les semaines, tous les jeudis
Heure de libération: À 16h30 heure de l’Est des États-Unis
Diffusé par: La Réserve Fédérale des États-Unis


TLa masse monétaire se réfère à l’ensemble du stock de monnaie et des autres instruments liquides dans l’économie d’un pays à un moment donné. La masse monétaire comprend les billets, pièces de monnaie et les soldes qui sont conservés dans les comptes d’épargne et les comptes courants. Il existe différents types de masse monétaire et ceux-ci sont numérotés en tant que M0, M1, M2 et M3, selon le type et la taille du compte dans lequel l’instrument est maintenu. Au Royaume-Uni, il existe également la classification de la masse monétaire M4. Différents pays peuvent utiliser des classifications différentes.

M1 est une mesure de la masse monétaire qui comprend tout l’argent matériel, tels que les pièces et les billets, les dépôts à vue, les comptes courants et les comptes d’ordres de retrait négociables (ORN). En d’autres termes, M1 mesure les composantes les plus liquides de la masse monétaire. Elle contient l’argent et les actifs qui peuvent être rapidement convertis en espèces. M1 se concentre uniquement sur le rôle de la monnaie en tant que moyen d’échange. L’avènement de distributeurs automatiques de billets et de cartes de débit ont fait que les comptes courants bancaires peuvent désormais être considérés comme faisant partie des M1 car il est facile de trier les dépenses et la monnaie liquide utilisés à partir des guichets automatiques et des cartes de débit. M1 est utilisée pour quantifier la quantité de monnaie en circulation. M1 ne comprend pas « les moyens quasi-monétaires ».

M2 est une mesure de la masse monétaire qui inclut tous les éléments, en addition au « moyens quasi-monétaires ».. « Les moyens quasi-monétaires » se réfèrent à des dépôts d’épargne et autres instruments du marché monétaire, tels que les dépôts à terme qui sont moins liquides. Ils peuvent être facilement convertis en espèces mais ne sont pas aussi approprié comme instruments d’échange en raison de leur nature moins liquide. M2 est une classification de l’argent plus large que M1. Un consommateur ou une entreprise ne paie pas ni ne reçoit des dépôts d’épargne lors d’échange de biens et de services, mais pourraient convertir les composants M2 en moyens à encaisser en peu de temps. M2 est important parce que les économies modernes utilisent des transferts de fonds entre les différents types de comptes. Par exemple, une entreprise peut transférer 10 000 Dollars Américains à partir d’un compte du marché monétaire à son compte courant. M1 et M2 sont inter-liés étant donné qu’un transfert de fonds peut se produire entre les comptes (M2) et ce transfert peut être encaissé par le bénéficiaire sous forme liquide (M1).

M3 est une mesure de la masse monétaire qui inclut tous les éléments de M2 ainsi que les dépôts à long terme, les fonds du marché monétaire institutionnel et d’autres actifs liquides à plus large échelle. La mesure M3 comprend les actifs qui sont beaucoup moins liquides que d’autres composantes de la masse monétaire. Ils ont tendance à être associés à des actifs concernant de grandes institutions financières et des sociétés, plus qu’aux plus petites sociétés et aux individus. Ces actifs sont connus comme étant des « moyens quasi quasi-monétaires ». La classification M3 est donc la mesure la plus large de la masse monétaire d’une économie, en soulignant le rôle de l’argent plus comme une réserve de valeur et de l’investissement plutôt que qu’un moyen d’échange. Ainsi, un rapport typique de la masse monétaire englobera tous les aspects de M1, M2 et M3.

Heure de libération

Le rapport de la masse monétaire est généralement publié de façon hebdomadaire à 16h30 heure de l’Est des États-Unis, tous les jeudis. Les données sont publiées sur le site Internet de la Banque de la Réserve fédérale des États-Unis et auprès d’agences indépendantes comme Bloomberg et Thomas Reuters.

Interprétation des données

La masse monétaire est étroitement surveillée par les économistes et les banques centrales élaborent leurs politiques en s’appuyant dessus. Les données de la masse monétaire sont collectées, enregistrées et publiées par la banque centrale, qui développent des politiques afin d’augmenter ou de diminuer l’offre de monnaie de manière à juguler l’inflation ou la déflation. La masse monétaire affectera également le niveau des prix, l’inflation et le cycle économique. La masse monétaire est positivement corrélée avec les taux d’intérêt. Une augmentation de l’offre de monnaie diminue généralement les taux d’intérêt, diminution qui à son tour génère plus d’investissements et met à disposition plus d’argent dans les mains des consommateurs, stimulant ainsi les dépenses. Il s’agit d’une politique d’assouplissement quantitative déjà utilisé aux États-Unis, au Royaume-Uni et quelques autres pays pour stimuler leurs économies.

Les entreprises réagissent en augmentant la production lorsque la masse monétaire (M3 en particulier) augmente. L’activité accrue augmente la demande de travail et stimule l’emploi.

Conclusion

Même si la masse monétaire représente un événement à faible impact sur le marché et qui n’est pas directement échangeables, elle peut être utilisée comme un indicateur servant à prédire l’orientation des politiques des banques centrales.