Permis de Construire

Les Permis de Construire au Canada
Date de libération: Habituellement publié sur une base mensuelle, 35 jours après le mois achevé
Heure de libération: A 9h30 du matin, heure de l’Est des États-Unis
Diffusé par: Site Internet des Statistiques du Canada
La version Américaine du rapport
Date de libération: Environ 17 jours après la fin du mois achevé
Heure de libération: A 8h30, heure de l’Est des États-Unis
Diffusé par: Le Bureau du recensement des États-Unis


Le rapport des Permis de Construire est un rapport mensuel publié aux Etats-Unis et au Canada. Il mesure la variation de le nombre total des nouveaux permis de construire délivrés. Le rapport est publié aux Etats-Unis par l’US Census Bureau, du Département du commerce et par Statistics Canada au Canada. La version américaine du rapport a plus de poids sur le marché. Ceci n’est pas étranger au rôle que l’effondrement des subprimes aux États-Unis a joué dans la crise financière mondiale de 2008.

Le rapport des Permis de Construire US est aussi appelé le rapport des Permis de Construction Résidentielle.

Heure de libération

Les permis de construire au Canada sont généralement libérés sur une base mensuelle, 35 jours après la fin du mois achevé. Les informations sur ce communiqué peuvent être obtenues depuis le site Web de Statistics Canada. L’heure de libération est prévue à 09h30, heure de l’Est des États-Unis.

La version américaine de ce rapport est disponible sur le site Web du Bureau du Recensement des États-Unis. L’heure de libération est à 08h30, environ 17 jours après la fin du mois couvert. Il est présenté dans un format annualisé, le chiffre mensuel est donc multiplié par 12 et présenté.

Interprétation des données

Le rapport des Permis de Construction est utilisé comme un excellent indicateur de l’activité future dans le secteur de la construction et même de l’industrie immobilière car l’obtention d’un permis fait parmi des premières étapes de la construction d’un nouveau bâtiment. En tant qu’indicateur de trading, le rapport Américain des Permis de Construire a un fort impact sur le marché. Une augmentation de l’indicateur au-dessus du chiffre attendu est considéré comme positif pour le USD (pour la version US) et pour le CAD (pour la version canadienne). Toutefois, seuls les permis de construire US sont considéré comme un rapport influant les négociations. Le rapport des Permis de Construire Canadien n’a qu’un impact limité sur le marché.

Conclusion

Le secteur de l’immobilier emploie environ 22 professions différentes, que ce soit des architectes, des constructeurs enregistrés, des maçons, des charpentiers, des plombiers, des décorateurs, des courtiers en hypothèques, des banquiers, etc. L’impact global de la crise des subprimes et l’effondrement des prêts hypothécaires de 2008 sert de rappel de l’importance de cette industrie sur le marché. En tant que tel, toutes les données qui concernent le logement, l’immobilier et la construction sont considérées comme très regardées sur les marchés financiers et le rapport des Permis de Construire aux États-Unis n’y fait pas exception.