La rémunération horaire moyenne

Date de libération: Le premier vendredi du mois suivant
Heure de libération: Habituellement, à 9h00, heure de l’Est des États-Unis
Diffusé par: Le Bureau of Labor Statistics


Le salaire horaire moyen est un rapport mensuel qui est publié par le Bureau of Labor Statistics, un organisme parapublic dans le département du Travail des États-Unis sur le premier vendredi d’un nouveau mois. Il fait partie des données de l’emploi qui sont présentées le premier vendredi de chaque mois, et ces données incluent également le rapport sur l’emploi non agricole et le taux de chômage aux États-Unis.

Le Salaire Horaire Moyen (m/m) mesure la variation des prix que les entreprises paient pour le travail, à l’exclusion du secteur agricole. Autrement dit, ce rapport mesure la variation de la masse salariale que les entreprises non-agricoles encourent, mois après mois.

Heure de libération

Le salaire horaire moyen est généralement publié sur une base mensuelle, et couvre le plus souvent les données du mois précédent sur l’ensemble des États-Unis. L’heure de libération est généralement à 9h30 heure de l’Est des États-Unis, chaque premier vendredi du mois suivant. Ce communiqué est un ensemble composite qui comprend également le changement de l’emploi non-agricole et le taux de chômage. Pour le mois de Mars 2014, la balance commerciale des États-Unis a également été publiée en même temps. Les informations relatives à ce communiqué peuvent généralement être obtenue sur le site Web du Bureau of Labor Statistics, ainsi que via d’autres sources d’informations telles que Bloomberg et Thomas Reuters.

Interprétation des données

Le Salaire Horaire Moyen est l’une des premières données publiées au cours du mois et qui soit lié à la production et à l’inflation des consommateurs. L’indice des prix (PPI) est représentatif de l’inflation, et mesure généralement le taux d’augmentation du coût des produits manufacturés. Les salaires des travailleurs sont (coût de la main-d’œuvre ou de la masse salariale) l’une des composantes des coûts associés à la fabrication. L’inflation des prix de production permettra aux fabricants de transférer les coûts aux consommateurs, ce qui conduira à l’inflation des prix à la consommation, et alertera la banque centrale du pays concerné pour envisager un relèvement des taux. Par conséquent, une hausse du salaire horaire moyen est bon pour la monnaie (USD), tandis qu’une baisse des salaires horaires moyens est considéré comme négatif pour l’USD. Toutefois, les effets sur la monnaie ne sont pas ressentis immédiatement car les autres données annoncées (PFN et taux de chômage) sont des communiqués à très grande incidence et exerceront un effet plus immédiat. C’est uniquement au moment où les données sur l’inflation sont libérées que les salaires horaires moyens sont pris en compte.

Dans le cas des États-Unis qui maintient une politique de taux d’intérêts proche de zéro, une augmentation constante des salaires horaires moyens signifie que le marché s’intéressera aux pressions inflationnistes et la Réserve fédérale des États-Unis pourra prendre une décision d’une augmentation des taux d’intérêt par rapport aux niveaux actuels.

En tant qu’indicateur de trading, ce rapport n’a que peu d’une importance immédiate sur les négociations. Il devient pertinent dans le cas d’une analyse fondamentale sur la manière de négocier l’IPP ou les rapports de l’IPC de base qui sont libérés plus tard dans le mois.

Conclusion

Le salaire horaire moyen est utilisé pour mesurer les coûts de main-d’œuvre. L’augmentation des coûts de main-d’œuvre amènera les entreprises à répercuter ces coûts sur le consommateur, ce qui conduit à l’inflation pour les consommateurs et la probabilité accrue de la hausse des taux d’intérêt. Une réduction des coûts de main-d’œuvre aura l’effet opposé.