Chandeliers

Les chandeliers ont d’abord été utilisés par les Japonais comme méthode de représentation des prix des matières premières dans les années 1700. Après l’effondrement de la bourse de Riz de Dojima, ils furent oubliés. Cependant, Steve Nison ressuscita l’utilisation de chandelles dans les années 1960 et ils sont aujourd’hui devenus le pilier de la représentation des cours. Une bougie est composée d’un corps et d’une ombre. Les longueurs du corps en fonction de l’ombre fournissent des informations très importantes sur l’activité des traders sur l’actif échangé. Les chandelles affichent le prix d’ouverture, le prix minimum (partie la plus basse du chandelier que ce soit le corps ou l’ombre), le prix maximum (partie supérieure du chandelier, que ce soit le corps ou l’ombre) et le cours de clôture.

Japanese candlestick chart

Le graphique affiche les différents types de chandeliers. Chaque chandelier est constitué d’un corps et d’une ombre. Cependant, certaines bougies n’ont pas d’ombres (montrant soit de fortes ventes ou de forts achat), et certains ne présentent pas de corps (bougies Doji).